Le printemps arrive ... Les allergies aussi !

Le Printemps arrive pour le bonheur des uns et le « malheur » des allergiques !

Beaucoup d’entre vous ont apprécié ce mois de février qui a battu des records de chaleur, mais le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) nous informe que les pollens font aussi parler d’eux. Avec le vent et les températures douces de ces derniers jours, les pollens se sont déjà dispersés en grand nombre dans toute la France.

En revanche, les averses font baisser les concentrations de pollens dans l’air en les plaquant au sol, diminuant le risque d’allergie.

Comment se manifeste une allergie aux pollens ?

Seul les pollens transportés par le vent sont allergisants. L’allergie au pollen est déclenchée par les protéines (inoffensives) contenues dans le pollen. Lorsque le pollen touche les muqueuses (du nez, des yeux, de la bouche), ses protéines sont libérées. Le corps les identifie comme un danger et active le système immunitaire en libérant de l’histamine pour combattre l’ennemi supposé. La libération d’histamine donne naissance aux symptômes de l’allergie aux pollens qui sont :

1. Une conjonctivite allergique :

  • Œil rouge, larmoyants et fluides,
  • Œdèmes des paupières,
  • Sécrétions avec paupières collées,
  • Démangeaisons au niveau des paupières.

2. Des symptômes respiratoires : 

  • Nez qui coule clair ou bouché ou qui démange, 
  • Eternuements en série réguliers, 
  • Démangeaisons du nez et/ou du palais
  • Brûlure et/ou œdème de la gorge
  • Essoufflement après un effort ou un fou rire
  • Crise d’asthme : diminution du souffle, sifflements bronchiques, toux persistante souvent nocturne.

Comment prévenir et diminuer la réaction allergique ?

Pour prévenir et diminuer la réaction allergique, il y a des petits conseils du quotidien à connaître, comme :

  • Aérer brièvement son habitation lorsqu’il fait beau et venteux, le faire plus longuement pendant les périodes pluvieuses,

  • Nettoyer régulièrement tapis et meuble,

  • Ne pas se déshabiller dans sa chambre à coucher,

  • Sécher le linge à l’intérieur,

  • Se rincer les cheveux le soir, pour réduire la quantité de pollen restée au cours de la journée,

  • Se laver le nez matin et soir avec un spray à l’eau de mer ou du sérum physiologique,

  • Par beau temps venteux, limiter les déplacements à l’air libre, sinon porter des lunettes de soleil,

  • Faire les activités sportives à l’intérieur,

  • Eviter les zones trop polluées et la fumée de tabac, qui augmentent l’irritation de la muqueuse respiratoire.

Pour les personnes connectées, le RNSA met à disposition deux applications :

  • Alertes pollen, cette application vous permet de configurer jusqu’à 5 pollens et 5 départements favoris. Vous aurez aussi des informations sur la météo et la qualité de l’air.
  • Pollen, celle-ci vous donne une prévision de la pollinisation personnalisée pour les 3 jours à venir dans votre zone.

Quels sont les traitements ?

Pendant la saison pollinique, vous trouverez conseil auprès de votre pharmacien. Il pourra vous procurer des médicaments sous forme de spray nasal, de collyre et/ou de comprimés principalement à base d’antihistaminique pour vous soulager.
Si cela ne suffit pas, il vous conseillera de consulter le médecin qui vous orientera peut-être vers un allergologue.
Ce dernier pourra vous proposer une désensibilisation, si un ou deux allergènes sont responsables de vos allergies. Cela consiste à vous administrer pendant plusieurs années, des extraits d’allergènes pour vous rendre tolérante à l’allergène.
Alors n’hésitez pas à vous renseigner pour trouver la meilleure solution !
 

Dr Elodie Duquenne

Les produits en rapport avec cette actualité

Physiomer Solution nasale adulte enfant Sprays/135ml à Pau

6,90 € TTC

Physiomer Solution nasale adulte enfant Sprays/135ml

Physiomer

Physiomer® Spray lave, hydrate et désencombre les fosses nasales. Son jet en spray permet une utilisation au quotidien et évacue les sécrétions en excès tout en douce...